Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conférence : le manuscrit inédit de 1630, traitant de de l'histoire de la Maison de Savoie, rédigé par le châtelain de la ville d'Evian

Publié le

L’Académie du Faucigny à la plaisir de vous convier à la conférence de René Desbiolles :
 

"Le manuscrit inédit de 1630 sur la généalogie et l’histoire de la Maison de Savoie,
rédigé par noble François Prevost, châtelain de la ville d’Evian."


- Samedi 10 décembre 2016 - 15h00
- La Roche-sur-Foron - Château de l'Echelle (1er étage)

Entrée libre.

René Desbiolles, membre de l'Académie du FaucignyDans sa séance du 10 novembre 1890, l’Académie Chablaisienne a voté l’impression des Mémoires de Prevost à partir d’un manuscrit ancien se trouvant aujourd’hui dans le fonds ancien de la Bibliothèque Universitaire de Lausanne.

Malgré de longues et minutieuses recherches, il n’a pas été donné de retracer au moins sommairement la biographie de cet auteur. Tout ce que l’on sait de lui, c’est qu’il était né à Evian et qu’il descendait d’une famille noble du pays. Il a vécu au moins jusqu’en 1637, remplissant les fonctions de châtelain de la ville d’Evian, comme il ressort d’une délibération du Conseil de Ville de la cité lémanique.

Manuscrit de François PrevosCe qui est le plus intéressant ce sont les faits  qu’il traite dans ses chroniques dont il a été le contemporain.

Les membres de l’académie Chablaisienne se demandaient en 1890 comment un tel ouvrage avait pu rester dans l’ombre pendant plusieurs siècles échappant aux investigations des chercheurs.

Le comte Amédée de Foras avait proposé à la Bibliothèque Cantonale Vaudoise l’échange de pièces historiques d’une importance considérable avec les mémoires de Prevost ; mais cette négociation ne put aboutir.

La conférence de l’Académie du Faucigny est liée à la découverte d’un autre manuscrit de cet historiographe, inédit à ce jour. Ce second manuscrit,  datant de 1630, présente la généalogie et l’histoire des Princes de la Maison de Savoie depuis ses débuts jusqu’à Charles Emmanuel Ier.

Le manuscrit de 278 pages est composé : d’une inscription latine ; d’une page de titre ; d’une dédicace à François de Lambert, seigneur de Soyrier, Maître auditeur en la chambre des comptes de Savoie ; d’une notice présentant les différents comtes et princes et indiquant la pagination qui permet de les trouver plus complètement exposés ; du corps de l’ouvrage avec un chapitre pour chacun des chefs successifs de la Maison de Savoie ; d’une longue table reprenant comprenant le renvoi aux différentes parties de l’ouvrage.

Manuscrit - Prevos - 2

Bien que totalement différent sur le contenu, puisque traitant de l’histoire de la Maison de Savoie au moment où l’on fête en 2016 le VIe centenaire du duché de Savoie, sa forme est assez similaire au manuscrit vaudois.

L’itinéraire supposé de cet ouvrage, et le fait qu’il ait été préservé jusqu’à nous dans sa forme et dans la connaissance de son fonds, donneront l’occasion de l’examiner plus en détail et mieux situer son contenu ainsi que l’époque et les faits apportés par son auteur.

Commenter cet article